David Boulle

David Boulle

Président de Paris Euskal Pilota

Le mot du président

Bienvenue ! Ongi Etorri !

Ouvert et accessible à toutes et à tous, Paris Euskal Pilota est un club sportif né de l’irrépressible volonté de joueurs (enfants, jeunes et adultes) de pratiquer la pelote basque :

  • dans ses diverses disciplines (chistera, main nue, pala…),
  • quel que soit le niveau de chacun-e (initiation, perfectionnement, compétition…),
  • et sur le site historique du fronton Chiquito de Cambo à Paris.

Déterminé à poursuivre les résultats d’excellence de la pelote basque à Paris, notre club Paris Euskal Pilota se dote d’un projet sportif ambitieux fondé en particulier sur :

  • l’implication d’éducateurs expérimentés et/ou diplômés,
  • ainsi que sur la collaboration avec les instances fédérales de pelote basque (FFPB, LIDFPB…), les pouvoirs publics (ministère de la jeunesse et des sports, collectivités territoriales…) et des partenaires du monde économique (entreprises…).

Moderne dans sa conception et sa communication, Paris Euskal Pilota participe à la promotion et à la démocratisation de la pelote basque et de ses valeurs phares : le respect, l’esprit d’équipe, la recherche de l’effort, la convivialité, l’échange et le partage.

C’est donc dans une ambiance « amicale et sportive » que nous aspirons à développer nos activités, notamment lors de nos rencontres avec les autres associations.

Vous souhaitez en savoir plus ? Pour compléter cette brève présentation de notre club, nous vous invitons à naviguer sur notre site internet et ses diverses rubriques.

 

Au plaisir de vous rencontrer très prochainement !

Chiquito de Cambo – les origines

Source photos : Les Jeux de la VIIIe Olympiade Paris 1924. Rapport officiel du Comité Olympique Français.

Joseph APESTEGUY, dit Chiquito de Cambo, naquit le 20 Mai 1881 à Cambo les Bains (64) dans une famille de quatorze enfants.

Il débuta sa carrière de pelotari en jouant à la main nue. Dès 17 ans, il gagne une partie contre le champion du monde en titre (60 points à 33). Son succès le mène à jouer en Espagne et de l’autre côté de l’Atlantique, en Amérique Latine.

En 1900, Chiquito s’illustre sur le fronton de Neuilly-sur-Seine (92) à l’occasion de l’Exposition Universelle organisée à Paris. Ce grand joueur domine dans sa spécialité favorite qu’est le chistera. Discipline dans laquelle il sera sacré Champion de France de 1900 à 1914 et de 1919 à 1923.

Aux environs de 1914, il est appelé pour la Grande Guerre. Il se fait une réputation en lançant des grenades à l’aide de son gant en osier.

Chiquito a plus de 2000 parties à son actif vers le début des années 40. Chiquito de Cambo fait ses adieux au monde de la pelote lors d’une partie sur le fronton de Paris qui portera son nom par la suite. Il disparut en 1950 à Guethary (64).

Visite à 360° du site Chiquito de Cambo

© Laurent Bourdaire

Entrez !

Histoire et résultats

1924 : Les 1ers pelotaris franciliens pratiquaient au fronton Chiquito de Cambo, construit à l’occasion des Jeux Olympiques d’été de 1924 à Paris.

1935 : Le Club est fondé à Boulogne-Billancourt et porte à l’origine un nom gascon, LOU PAÏS Athlétic Club, où sont pratiqués le Rugby et la Pelote Basque.

1937 : 1er titre de champion de France à grand chistera avec Lucien Lécolle.

1943 : Sous l’impulsion d’Yves Colmar, maire de l’époque, les clubs sportifs boulonnais fusionnent pour fonder l’Athlétic Club de Boulogne-Billancourt.

1945 : Après la guerre, les parties au fronton Chiquito de Cambo attirent la grande foule, parfois plusieurs milliers de spectateurs. Plusieurs joueurs de grand renom signent alors à l’ACBB et font trembler les meilleurs : Michel Perrin, Henri Bernard et Charles-Henri Ermoni.

1952 : Aux Championnats du Monde à Donostia, la FFPB sélectionne Michel Perrin (en tant que remplaçant) pour jouer à grand chistera, et Charles-Henri Ermoni, avec quatre joueurs de Saint-Jean-de-Luz, empoche le titre à rebot contre l’Espagne.

1953 : Jean-Louis Devos est champion de France à grand chistera.

1974 : L’école de pelote, animée par le quinziste Jean-Claude Bordaisco, compte près de 50 jeunes.

1976 : L’équipe de grand chistera Piquet-Fanion-Scatena porte l’ACBB en finale nationale. Au cours des années qui suivent, l’ACBB se maintient dans les bons clubs de France, notamment avec Piquet, Yriex, Alègre qui obtiennent des résultats significatifs en challenge national.

1988 : Ouverture d’un trinquet dans l’enceinte du fronton de Paris. L’ACBB adopte la pala, mais seulement au niveau loisir.

1990 : Le grand chistera parisien végète. Le championnat régional disparaît faute de concurrents, l’ACBB étant le seul club survivant. Nanti d’une centaine de titres franciliens, il est pourtant bien près de s’éteindre.

2003 : Renaissance du grand chistera sous l’impulsion de Georges Cédiey.

2004 : L’ACBB recrée une école de pelote et des équipes de compétition à pala en extérieur et en trinquet.

2006 : Le club aligne 4 équipes seniors de grand chistera et 2 cadettes au championnat d’Île-de-France. En outre, le club recrée un groupe de joueurs de main nue, spécialité abandonnée en Île-de-France.

2010 : Sous l’entraînement de Georges Cédiey, le club obtient des réussites avec I.Echaïde, N.Kariotoglou, M.Alègre, M.Béhastéguy, P.Arretche, T.Bordenave, F.Mousseigt, F.Darroux et L.Labéguerie… Le club atteint les quarts de finale du championnat de France et obtient des succès sur les frontons du Pays basque.

2011 : L’équipe 1 (Behasteguy-Bordenave-Alègre) gagne le tournoi préliminaire du Championnat de France Nationale B et se qualifie pour les phases finales de ce championnat. Mathieu Alègre est par ailleurs le premier joueur parisien à être sélectionné pour la finale du Masters de Grand Chistera, qu’il remporte avec Echeverria (Hasparren) et Marcel (Biarritz) le 18 septembre au Fronton Chiquito de Cambo.

2013 : L’équipe 1 (Béhasteguy-Kariotoglou-Alègre) arrive en finale de l’Open Challenge de Grand Chistera et remporte chez elle la seconde édition du Trophée de Boulogne.

2015 : La présidence de l’ACBB omnisports fait le choix de se désengager de sa section Pelote Basque. C’est dans cette mouvance que le club sportif Paris Euskal Pilota voit le jour afin de s’inscrire dans la continuité de cette belle histoire « pelotarienne ».

Construction du fronton de Chiquito de Cambo

1er titre de champion de France

Ouverture du trinquet

Création de Paris Euskal Pilota

Le bureau

Les équipes

Grand chistera

Séniors 2e série – Équipe 1

Séniors 3e série – Équipe 1

Séniors 3e série – Équipe 2

Séniors 3e série – Équipe 3

Minimes/Cadets – Équipe 1

Poussins/Benjamins – Équipe 1

Les équipes

Paleta gomme pleine

Équipe 1 – 2e série

pala01_350x350_2

Flavien Douet / Nicolas Kariotoglou

Équipe 2 – 2e série

pala02_350x350

Alexandre Gache / Pacôme Cypres